Ce que dit la Bible sur… l’arbre

2016-arbres_bibleVoici un petit livre sur le thème des arbres de la Bible par Catherine Vialle, aux éditions Nouvelles Cité. Voici la présentation qui en est faite :

Bases profondément enracinées dans la terre tandis que sa tête semble chercher le ciel, l’arbre a depuis toujours été vénéré comme un lien entre le domaine des dieux et celui des humains.
Depuis le jardin d’Éden et jusqu’à l’Apocalypse, en passant par la Passion, l’arbre se trouve partout symbole de vie, de force, de croissance, de stabilité, de lien avec Dieu… S’il est au début de la Bible et au début de l’histoire, il est aussi présent à la fin, aux temps derniers, dans la vision du ciel nouveau et de la terre nouvelle : Au milieu de la place de la cité et des deux bras du fleuve, est un arbre de vie produisant douze récoltes. Chaque mois il donne son fruit, et son feuillage sert à la guérison des nations (Ap 22,1-2).
Ainsi, l’arbre de vie ne serait plus interdit mais accessible à tous, en tout temps, et son fruit est guérison pour toutes les nations.

Un autre art de vivre

2016_corref_ruralA l’initiative de la CORREF (Conférence des Religieux et Religieuses en France), une cinquantaine de Religieux/ses se sont retrouvés à Chevilly la Rue, les 7-8 et 9 Octobre pour réfléchir sur le thème « La terre est notre maison commune – Un autre art de vivre ».

 Quatre Frères missionnaires des campagnes et cinq Soeurs des campagnes y étaient présents. Vous aurez deviné que ce fut l’occasion de revisiter l’encyclique du Pape François Laudato si. D’abord avec le Père Dominique Lang, qui a fait ressortir le processus de vie présent au long des chapitres de Laudato si. C’est un chemin en 7 étapes :

Etape 1 : émreveillement. Etape 2 : Lucidité Etape 3 : l’héritage de la Bonne Nouvelle Etape 4 : Analyse -emballement. Etape 5 : Synthèse – l’écologie intégrale. Etape 6 : Action, dialogue. Etape 7 : conversion et miséricorde.

Il ne suffit pas de repérer ce processus, il faut encore chercher comment mettre en oeuvre un tel processus dans nos communautés, et par exemple dans une communauté intergénérationnelle. En petit groupe, les participants étaient donc invités à repérer ce qui bloque ce chemin de vie ou ce qui permet de le faire avancer.

L’intervention de Sr Marie-Laure Dénès a permis de préciser des interpellations pour la vie religieuse. Quelle est la place de chacun en vie communautaire (chasteté) ? Comment entrons-nous en relation ? Quel est notre rapport aux biens (pauvreté) ? Le travail d’interpellation s’est poursuivit en petit groupe. Il s’est concrétiser par la « construction » de maisons où était pris en compte les interpellations lancées… La créativité était à l’oeuvre !…

Une table  « ronde » à réuni les deux intervenants et trois participants pour continuer l’échange avant de conclure par une belle célébration Eucharistique : Rendons gloire à notre Dieu !

Pour voir la galerie photos : cliquer ici !

Lire la suite