Le repos

IMG_7982Prendre le temps de se poser.. Oser se reposer pour reprendre souffle, renouveler notre relation avec soi-même, avec Dieu, avec la nature et les autres. Voici un thème qui a bien une dimension d’écologie intégrale, à savoir qui touche l’ensemble de nos relations…

Nous vous proposons des éléments pour faire, personnellement ou en petit groupe, un »voyage » à travers la Bible et l’encyclique Laudato si, du Pape François, sur le thème du repos.

Lire les passages bibliques suivants
Exode 16, 21 – 30 la manne
21 Ils en recueillaient matin après matin, autant que chacun pouvait en manger. Quand le soleil chauffait, cela fondait. 22 Le sixième jour, ils recueillirent le double de pain, deux omers pour chacun. Tous les responsables de la communauté vinrent l’annoncer à Moïse. 23 Il leur dit: «C’est là ce que le SEIGNEUR avait dit: Demain, c’est sabbat, jour de repos consacré au SEIGNEUR. Cuisez ce qui est à cuire, faites bouillir ce qui est à bouillir. Ce qui est en trop déposez-le en réserve jusqu’au matin.» 24 Ils le déposèrent jusqu’au matin, comme l’avait ordonné Moïse. Il n’y eut ni puanteur, ni vermine. 25 Moïse dit: «Mangez-le aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est le sabbat du SEIGNEUR. Aujourd’hui, vous n’en trouverez pas dehors. 26 Vous en recueillerez pendant six jours, mais le septième jour, c’est le sabbat: il n’y en aura pas.»
27 Or le septième jour, il y eut dans le peuple des gens qui sortirent pour en recueillir et ils ne trouvèrent rien. 28 Le SEIGNEUR dit à Moïse: «Jusques à quand refuserez-vous de garder mes commandements et mes lois? 29 Considérez que, si le SEIGNEUR vous a donné le sabbat, il vous donne aussi, le sixième jour, le pain de deux jours. Demeurez chacun à votre place. Que personne ne sorte de chez soi le septième jour.» 30 Le peuple se reposa donc le septième jour.

Exode 23, 12 : Six jours, tu feras ce que tu as à faire, mais le septième jour, tu chômeras, afin que ton boeuf et ton âne se reposent, et que le fils de ta servante et l’émigré reprennent leur souffle.

Exode 31, 15 -18, 15 Pendant six jours, on fera son ouvrage, mais le septième jour, c’est le sabbat, le jour de repos consacré au SEIGNEUR. Quiconque fera de l’ouvrage le jour du sabbat sera mis à mort. 16 Les fils d’Israël garderont le sabbat pour faire du sabbat, d’âge en âge, une alliance perpétuelle.
17 Pour toujours, entre les fils d’Israël et moi, il est le signe qu’en six jours le SEIGNEUR a fait le ciel et la terre mais que le septième jour, il a chômé et repris son souffle.» 18 Puis, ayant achevé de parler avec Moïse sur le mont Sinaï, il lui donna les deux tables de la charte, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu.

Lévitique 25, 1 – 7 : 1 Sur le mont Sinaï, le SEIGNEUR adressa la parole à Moïse:
2 «Parle aux fils d’Israël; tu leur diras: Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, la terre observera un repos sabbatique pour le SEIGNEUR: 3 pendant six ans, tu sèmeras ton champ; pendant six ans, tu tailleras ta vigne et tu en ramasseras la récolte; 4 la septième année sera un sabbat, une année de repos pour la terre, un sabbat pour le SEIGNEUR: tu ne sèmeras pas ton champ, tu ne tailleras pas ta vigne, 5 tu ne moissonneras pas ce qui aura poussé tout seul depuis la dernière moisson, tu ne vendangeras pas les grappes de ta vigne en broussaille, ce sera une année sabbatique pour la terre.
6 Vous vous nourrirez de ce que la terre aura fait pousser pendant ce sabbat, toi, ton serviteur, ta servante, le salarié ou l’hôte que tu héberges, bref, ceux qui sont installés chez toi. 7 Quant à ton bétail et aux animaux sauvages de ton pays, ils se nourriront de tout ce que la terre produira.
Marc 2, 27 – 28 : Jésus disait: «Le sabbat a été fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat, 28 de sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat.»

Dans l’encyclique LAUDATO SI, sur la sauvegarde de notre maison commune :
n°68 : le repos du septième jour n’est pas proposé seulement à l’être humain, mais aussi « afin que se reposent ton âne et ton bœuf » (Ex 23, 12). Nous nous apercevons ainsi que la Bible ne donne pas lieu à un anthropocentrisme despotique qui se désintéresserait des autres créatures.
n°71 . Il suffit d’un être humain bon pour qu’il y ait de l’espérance ! La tradition biblique établit clairement que cette réhabilitation implique la redécouverte et le respect des rythmes inscrits dans la nature par la main du Créateur. Cela se voit, par exemple, dans la loi sur le Sabbat. Le septième jour, Dieu se reposa de toutes ses œuvres. Il ordonna à Israël que chaque septième jour soit un jour de repos, un Sabbat (cf. Gn 2, 2-3 ; Ex 16, 23 ; 20, 10). Par ailleurs, une année sabbatique fut également instituée pour Israël et sa terre, tous les sept ans (cf. Lv 25, 1-4), pendant laquelle un repos complet était accordé à la terre ; on ne semait pas, on moissonnait seulement ce qui était indispensable pour subsister et offrir l’hospitalité (cf. Lv 25, 4-6). Enfin, passées sept semaines d’années, c’est-à-dire quarante-neuf ans, le Jubilé était célébré, année de pardon universel et d’« affranchissement de tous les habitants » (Lv 25, 10). Le développement de cette législation a cherché à assurer l’équilibre et l’équité dans les relations de l’être humain avec ses semblables et avec la terre où il vivait et travaillait. Mais en même temps c’était une reconnaissance que le don de la terre, avec ses fruits, appartient à tout le peuple. Ceux qui cultivaient et gardaient le territoire devaient en partager les fruits, spécialement avec les pauvres, les veuves, les orphelins et les étrangers : « Lorsque vous récolterez la moisson de votre pays, vous ne moissonnerez pas jusqu’à l’extrême bout du champ. Tu ne glaneras pas ta moisson, tu ne grappilleras pas ta vigne et tu ne ramasseras pas les fruits tombés dans ton verger. Tu les abandonneras au pauvre et à l’étranger » (Lv 19, 9-10).
n°237. Le dimanche, la participation à l’Eucharistie a une importance spéciale. Ce jour, comme le sabbat juif, est offert comme le jour de la purification des relations de l’être humain avec Dieu, avec lui-même, avec les autres et avec le monde. Le dimanche est le jour de la résurrection, le “premier jour” de la nouvelle création, dont les prémices sont l’humanité ressuscitée du Seigneur, gage de la transfiguration finale de toute la réalité créée. En outre, ce jour annonce « le repos éternel de l’homme en Dieu ». . De cette façon, la spiritualité chrétienne intègre la valeur du loisir et de la fête. L’être humain tend à réduire le repos contemplatif au domaine de l’improductif ou de l’inutile, en oubliant qu’ainsi il retire à l’œuvre qu’il réalise le plus important : son sens. Nous sommes appelés à inclure dans notre agir une dimension réceptive et gratuite, qui est différente d’une simple inactivité. Il s’agit d’une autre manière d’agir qui fait partie de notre essence. Ainsi, l’action humaine est préservée non seulement de l’activisme vide, mais aussi de la passion vorace et de l’isolement de la conscience qui amène à poursuivre uniquement le bénéfice personnel. La loi du repos hebdomadaire imposait de chômer le septième jour « afin que se reposent ton bœuf et ton âne et que reprennent souffle le fils de ta servante ainsi que l’étranger » (Ex 23, 12). En effet, le repos est un élargissement du regard qui permet de reconnaître à nouveau les droits des autres. Ainsi, le jour du repos, dont l’Eucharistie est le centre, répand sa lumière sur la semaine tout entière et il nous pousse à intérioriser la protection de la nature et des pauvres.

Pistes personnelles ou pour partager en groupe :
•    Dans ces textes, qui est concerné par le repos ?
•    Qu’est-ce qui vous surprend, vous étonne dans ces textes ?
•    En quoi ils peuvent nous interpeller pour aujourd’hui ?
•    Retenir pour la remontée : une conviction/découverte, une interpellation.

Télécharger la fiche au format pdf : le repos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s