La bénédiction

Le thème de la bénédiction revient souvent dans la Bible. Il est aussi présent dans l’encyclique Laudato Si du Pape François. C’est une réalité qui nous dit quelque chose de la relation entre l’homme et Dieu, l’homme et son prochain, l’homme et la création toute entière.

Nous vous proposons des éléments pour faire, personnellement ou en petit groupe, un  « voyage »  à travers la Bible et l’encyclique Laudato si, du Pape François, sur le thème de la bénédiction.

Lire les passages bibliques suivants :

Gn 12, 2 – 3 : La bénédiction d’Abraham
2 Je ferai de toi une grande nation et je te bénirai. Je rendrai grand ton nom. Sois en bénédiction.
3 Je bénirai ceux qui te béniront, qui te bafouera je le maudirai; en toi seront bénies toutes les familles de la terre.»

Genèse 28, 1 – 4  : La bénédiction transmise par un père à son fils
1 Isaac appela Jacob et le bénit. Il lui donna cet ordre: «Tu n’épouseras pas une fille de Canaan, lui dit-il. 2 Debout! Va en plaine d’Aram à la maison de Betouël, le père de ta mère. Prends là-bas pour femme une des filles de Laban, le frère de ta mère. 3 «Que le Dieu Puissant te bénisse, te rende fécond et prolifique pour que tu deviennes une communauté de peuples! 4 Qu’il te donne la bénédiction d’Abraham, à toi et à ta descendance, pour que tu possèdes le pays de tes migrations, le pays que Dieu a donné à Abraham.»

Deutéronome 11, 26 – 28 : 26 Vois: je mets aujourd’hui devant vous bénédiction et malédiction:
27 la bénédiction si vous écoutez les commandements du SEIGNEUR votre Dieu, que je vous donne aujourd’hui, 28 la malédiction si vous n’écoutez pas les commandements du SEIGNEUR votre Dieu, et si vous vous écartez du chemin que je vous prescris aujourd’hui pour suivre d’autres dieux que vous ne connaissez pas.

Psaume 103 :
1 Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme, que tout mon coeur bénisse son saint nom!
2 Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme, et n’oublie aucune de ses largesses!
3 C’est lui qui pardonne entièrement ta faute et guérit tous tes maux.
4 Il réclame ta vie à la fosse et te couronne de fidélité et de tendresse.
5 Il nourrit de ses biens ta vigueur, et tu rajeunis comme l’aigle.
6 Le SEIGNEUR accomplit des actes de justice, il fait droit à tous les exploités.
7 Il révèle ses chemins à Moïse et aux fils d’Israël ses hauts faits.
8 Le SEIGNEUR est miséricordieux et bienveillant, lent à la colère et plein de fidélité.
9 Il n’est pas toujours en procès et ne garde pas rancune indéfiniment.
10 Il ne nous traite pas selon nos péchés, il ne nous rend pas selon nos fautes.
11 Comme les cieux dominent la terre, sa fidélité dépasse ceux qui le craignent.
12 Comme le levant est loin du couchant, il met loin de nous nos offenses.
13 Comme un père est tendre pour ses enfants, le SEIGNEUR est tendre pour ceux qui le craignent;
14 il sait bien de quelle pâte nous sommes faits, il se souvient que nous sommes poussière.
15 L’homme! ses jours sont comme l’herbe; il fleurit comme la fleur des champs:
16 que le vent passe, elle n’est plus, et la place où elle était l’a oubliée.
17 Mais la fidélité du SEIGNEUR, depuis toujours et pour toujours, est sur ceux qui le craignent, et sa justice pour les fils de leurs fils,
18 pour ceux qui gardent son alliance et pensent à exécuter ses ordres.
19 Le SEIGNEUR a établi son trône dans les cieux, et sa royauté domine tout.
20 Bénissez le SEIGNEUR, vous ses anges, forces d’élite au service de sa parole,
qui obéissez dès que retentit sa parole.
21 Bénissez le SEIGNEUR, vous toutes ses armées, vous ses ministres qui faites sa volonté.
22 Bénissez le SEIGNEUR, vous toutes ses oeuvres, partout dans son empire. Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme.

Dans l’encyclique LAUDATO SI :
n°69. En même temps que nous pouvons faire un usage responsable des choses, nous sommes appelés à reconnaître que les autres êtres vivants ont une valeur propre devant Dieu et, « par leur simple existence ils le bénissent et lui rendent gloire ».]
n°227. S’arrêter pour rendre grâce à Dieu avant et après les repas est une expression de cette attitude. Je propose aux croyants de renouer avec cette belle habitude et de la vivre en profondeur. Ce moment de la bénédiction, bien qu’il soit très bref, nous rappelle notre dépendance de Dieu pour la vie, il fortifie notre sentiment de gratitude pour les dons de la création, reconnaît ceux qui par leur travail fournissent ces biens, et renforce la solidarité avec ceux qui sont le plus dans le besoin.
n °235. Les Sacrements sont un mode privilégié de la manière dont la nature est assumée par Dieu et devient médiation de la vie surnaturelle. À travers le culte, nous sommes invités à embrasser le monde à un niveau différent. L’eau, l’huile, le feu et les couleurs sont assumés avec toute leur force symbolique et s’incorporent à la louange. La main qui bénit est instrument de l’amour de Dieu et reflet de la proximité de Jésus-Christ qui est venu nous accompagner sur le chemin de la vie.

Pistes pour travailler personnellement ou partager en groupe :
•    D’où vient la bénédiction ?
•    Qui est concerné par la bénédiction ?
•    Qu’est-ce qui vous surprend, vous étonne dans ces textes ?
•    En quoi ces textes peuvent nous interpeller pour aujourd’hui ?
•    Retenir pour la remontée : une conviction/découverte, une interpellation.

Télécharger en version pdf : Bénédiction

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s